1. Une démarche impliquante, est co-construite.

Pour réussir, collaborer et partager les idées sont essentiels. Nous favorisons l'implication du plus grand nombre, afin que l'ensemble s'accorde sur un terrain où chacun est prêt à jouer collectif.

2. L’action efficace est pragmatique.

Pour gagner en implication, nous privilégions les enjeux concrets et situations opérationnelles, l'expérimentation et les idées qui en découlent. Quand des apports pédagogiques sont requis, ils témoignent de la diversité de nos intelligences, dynamiques et motivations, pour avancer mieux vers un objectif partagé.

3. L'agilité est au cœur de la performance.

Être agile, c'est se rendre constamment en mouvement, à la recherche de nouvelles perspectives et angles dans l'action... y compris dans la pause. C'est également faire avec les ressources que chacun a en main, les personnes qui se trouvent autour, au temps 't'. La justesse dans l'action s'apprécie au fil de l'eau. Elle s'affine aussi régulièrement, en fonction des événements et des circonstances.

4. Un collectif agile fonctionne comme une équipe projet.

De plus en plus, les équipes sont internationales, à distance et dédiée à un projet donné. Nous considérons chaque groupe comme s'il était une équipe fonctionnelle, avec pour projet la réalisation d'un objectif commun autour duquel se coordonner. Créativité, communication positive, savoir-être, retours d'expérience, sont autant d'outils pour avancer. Cela nous amène à prendre pleinement en compte les dynamiques et forces en présence. 

5. Faire évoluer les modes de travail, est une conséquence de l'agilité.

L'évolution du travail vers le mode projet touche à la fois les modalités d'intervention au quotidien, la manière d’organiser les fonctions et interactions, la structuration des organes de direction, les modalités de réunion, de prise de décision et de délégation. Notre attention se porte à la fois sur les comportements, sur l’organisation du travail et sur la gouvernance.